L'AVENTURE OFF-ROAD
FacebookTwitterInstagram
PARTICIPER EN 2019
L'AVENTURE OFF-ROAD

Une belle journée dans les dunes pour l’étape 3

ERG CHEBBI

Entre appréhension et excitation

Sur la ligne de départ de l’étape 3, les visages des équipages sont encore plus concentrés qu’à l’ordinaire. Les participants ont rendez-vous avec les magnifiques dunes de l’erg Chebbi (plus connues sous le nom de dunes de Merzouga), un véritable joyau du sud du Maroc, vanté par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) qui sponsorise d’ailleurs plusieurs équipages du Gazelles and Men Rally. La balise 1, au pied des dunes, est l’occasion pour tous les équipages de dégonfler leurs pneus. Linda, de la team 119 (Linda Dommee / Fabrice Dommee - GARAGE BELLE ILE), qui a pourtant déjà affronté les dunes puisqu’elle a plusieurs Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc à son actif, n’en mène pas large ; « Il faut que je fasse confiance à mon pilote », confie-t-elle, comme pour se rassurer. « On est là pour s’amuser, on ne veut pas prendre de risques », explique de son côté Carole, de l’équipage 133 (Philippe LAMARQUE / Carole SOUCHE - ALPES BATISSEURS UBAYENS). Christelle et Arnaud, de la team 124 (Christelle DAGOIS / Arnaud DAGOIS - ALLIANZ DESSEIGNE LA GUERCHE SUR L'AUBOIS) envisagent eux les dunes avec une « petite boule au ventre » mais « il y a beaucoup moins d’appréhension car ce n’est pas la première fois », explique Arnaud.

Christian et Guy, de l’équipage 128 (Guy Leneveu / Christian Poirault - APE ETIQUETTES), réorganisent quant à eux leur voiture : les pelles et les plaques de désensablage restent à proximité « au cas où ». Jean-Marc, de la team 120 (Anne-Marie BORG / Jean-Marc GALY - LABEL EVASION), se veut philosophe. « On a perdu 20 kilomètres hier. Du coup on ne peut plus jouer le classement donc on va se dire que désormais chaque journée est une nouvelle course. On va se faire plaisir dans les dunes, déjà, pour commencer », raconte-t-il. Si l’épreuve des dunes est particulièrement physique pour les navigateurs, c’est aussi l’épreuve reine pour les pilotes. Pour l’occasion, Fabienne, de l’équipage 118 (Fabienne LALANDE BURG / Pascal BURG - ALL-ROAD EXPERIENCE), laisse le volant à son mari Pascal. C’est parti pour les dunes ! Après les premiers franchissements, Irene et Luis se tapent dans les mains, « ravis d’être là et de réussir ». Pour une fois, les équipages ont l’autorisation de rouler ensemble, certains en profitent donc pour se regrouper par affinité. Une stratégie plutôt gagnante. En cas de tankage, les équipages ne sont pas seuls pour s’en sortir rapidement.

« On s’est éclaté dans les dunes »

Les 112 (Célia Le Borgne / Rémi Le Borgne), les 114 (David Moreau / Sandra Depoilly - CIMES EVENT), les 118, les 124 et les 126 (Julien JOYEUX / Arnaud NOEL - CARCOLLECTION.FR) décident donc de se suivre. Rémi, de la team 112, ouvre ainsi le chemin, bouteille d’eau à la main.Certains découvrent les dunes pour la première fois et sont émerveillés. « Il faut rester humble face à l’immensité du désert », confie Julien, de l’équipage 126. « On est passés dans des endroits dingues », s’exclame Frédéric, de la team 20 (Alexandra CHAPUIS / Frédéric CHRISTIEN), au volant de son SSV. Hamza, de l’équipage 100 (Karima MOUHYI- LAAROUSSI / Hamza MOUHYI - McAfee) montre la balise 3 à tous les participants suivants. Emilie, de la team 129 (Emilie Kühni / Stephan Kühni), lui tape dans les mains à l’arrivée pour le remercier. « On est solidaires entre anciennes Gazelles », explique-t-elle alors qu’elle roule avec Anne-Sophie et Karima, qu’elle a justement rencontrées sur le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc. Tankés sur une crête, Fabien et Islam, de l’équipage 132 (Fabien BAULE / Islam CALAKOVIC - FABELEC TECHNOLOGIE), se font aider par Benjamin et Laëtitia, de l’équipage 117 (Laëtitia LONJARRET / Benjamin RODRIGUEZ - SFIC). Ils ont bien fait de les aider puisque c’est à leur tour de s’enliser sur la crête suivante. « C’est rassurant de ne pas être seule, on fait bien de se suivre », s’amuse Laëtitia.

Comme à son habitude, Alexandrine, de la team 131 (Alexandrine Barbeau-Mathieu / Etienne Mathieu), arrive en klaxonnant pour marquer sa joie d’être arrivée à la troisième balise. L’équipage 129 les applaudit. « Les rouges et blancs sont les meilleurs ! », s’exclame-t-elle en référence à la couleur de son drapeau, elle étant suisse et Alexandrine, canadienne. « On n’a rien cassé, on n’a pas sorti la pelle donc tout va bien ! Je ne suis pas sûre pour les kilomètres mais bon, l’essentiel c’est de sortir du tas », ironise Michaela, de la team 121 (Michaela Emch / Gilles Glatz - The Flying Fox), à son arrivée à la balise 4. Pendant que certains cherchent leur nouveau cap, d’autres s’amusent à faire du snow dans les dunes, comme Christelle, de l’équipage 124 et Sandra, de la team 114 (David Moreau / Sandra Depoilly - CIMES EVENT). « Quand j’étais petit, j’aimais faire des châteaux de sable mais là c’est encore mieux », lance Carl, de l’équipage 101 (Collette LAPOINTE / Carl CASSISTA). Les équipages s’amusent visiblement beaucoup. En balise 5, les teams 112, 114, 118, 124 et 126 (Julien JOYEUX / Arnaud NOEL - CARCOLLECTION.FR) se retrouvent pour prendre l’apéritif et célébrer la fin des dunes. « On l’a bien mérité, on a fait le plus dur », commente Christelle, de l’équipage 124. Son mari Arnaud, de son côté célèbre une « confiance gagnée par rapport à l’an dernier ».

« On s’est éclaté dans les dunes, en plus on nous avait dit qu’il y aurait peut-être du vent et pas du tout, c’était un pur régal », conclut , de l’équipage 123 (Valérie Robert / Jean-Pierre Delighazarian - Www.carrosserie-maurice.fr), à l’issue de la journée Yves, de la team 22 (Prune SALTI / Yves MARSANNE), s’est fait lui aussi plaisir. «  On n’a pas suivi de traces, ça veut dire que soit on est très bons, soit on s’est complètement plantés ». Olivier, de l’équipage 115 (Olivier Galzi / Sébastien Mazoyer - Institut des Hautes Etudes de l?entreprise (IHEE)), serait presque « frustré » en arrivant à la balise 6. « On aurait bien roulé encore un peu dans les dunes et même des descentes encore plus impressionnantes », souligne-t-il. Les équipages qui ont roulé ensemble, se tapent dans les mains et se félicitent pour « cette super journée ». « On a passé une super une belle journée et on a formé un groupe très sympa », confie ainsi Arnaud, de la team 126 (Julien JOYEUX / Arnaud NOEL - CARCOLLECTION.FR). Les équipages ne s’attardent pas et font route vers le bivouac pour la dernière soirée sur le bivouac de Nejjak, où les attend une coupe de champagne offerte par le partenaire Lanson.

Texte par Marine Girard | Photos par Jean-Luc Ginolin et Nicolas Jahan

ÉDITION 2019

DU 2 AU 9 NOVEMBRE

TOUT COMMENCE ICI

PARTENAIRES

2018-11-07T00:15:57+02:00