L'AVENTURE OFF-ROAD
FacebookTwitterInstagram
PARTICIPER EN 2019
L'AVENTURE OFF-ROAD

Il est temps de gravir l’erg Chebbi

BIVOUAC NEJJACK – ERG CHEBBI

L’étape des dunes ne laisse pas indifférent !

Tantôt redoutée, au contraire attendue impatiemment, une chose est sûre, l’étape du jour, celle des dunes de l’erg Chebbi (plus connu sous le nom de Merzouga) ne laisse pas indifférent ! Pour Ludo, le directeur sportif, rouler dans les dunes, « c’est la sensation la plus extraordinaire qui existe ». Des sensations que les équipages ne retrouveront pas ailleurs, selon le directeur sportif.

Pour cette étape, les équipages auront le choix entre deux parcours : X, parcours réputé plus difficile et Y, censé, au contraire, être plus facile. C’est ce dernier parcours pour lequel ont opté les équipages 102 (Emeline BAUDESSON / Olivier BAUDESSON), 104 (Anne-Sophie BIRAMBEAUX / Chryslain LE ROUX) et 130 (Matthieu Briot / Laurianne Theron - Moplyz). « J’ai essayé dans une carrière de sable en région parisienne et je sais comment la voiture réagit », explique Matthieu, de l’équipage 130 (Matthieu Briot / Laurianne Theron - Moplyz), qui préfère suivre le parcours Y « pour le plaisir de rouler et pour se faire plaisir ».« On roule ensemble pour éviter de rester quatre heures à pelleter », ironise de son côté Olivier, de la team 102 (Emeline BAUDESSON / Olivier BAUDESSON).

« Faites-vous plaisir !»

Pour Jane, de l’équipage 127 (Antoine Bottan / Jane Bottan - U.EXPRESS ST JEANNET), pas de question possible, ce sera X. « On n’est pas là pour rigoler », raconte en rigolant la Gazelle. Même avis pour Irene et Luis, de la team 110 (Irene Barrigon Pelaez / Luis Gaton Garcia - BFGoodrich), qui veulent « jouer le jeu à fond en choisissant le parcours difficile ». Hamza et Karima aussi prendront le parcours réputé le plus difficile. « J’ai une super pilote et dans les dunes, c’est comme si elle était dans son salon », confie le participant donc c’était une évidence.

Après s’être entraînés il y a quelques jours dans Merzouga, Islam et Fabien, de la team 132 (Fabien BAULE / Islam CALAKOVIC - FABELEC TECHNOLOGIE), se sentent « confiants ». « Techniquement, on sait comment ça marche mais ça va être plus dur au niveau de la navigation sans doute », explique justement le navigateur. « Faites-vous plaisir et surtout faites attention », conclut Ludo.

Texte par Marine Girard | Photos par Jean-Luc Ginolin et Nicolas Jahan

ÉDITION 2019

DU 2 AU 9 NOVEMBRE

TOUT COMMENCE ICI

PARTENAIRES

2018-12-13T09:34:13+00:00